mardi 13 janvier 2015

Réflexions et pensées : Le juste milieu

Lorsqu’on observe une forêt, ou un bord de mer, on peut être amené à se dire que la nature est un désordre ordonné. L’homme, lui, produit souvent ce qu’on pourrait appeler soit un ordre ordonné, soit un désordre désordonné (notre époque). Il parvient difficilement à produire un entre-deux subtil, sa condition l’en empêche.